« Pour être un bon peintre, quatre choses sont nécessaires : Un cœur doux, un regard précis, une main légère et des pinceaux toujours bien lavés »

Anselm Feuerbach (1829 - 1880)

Au sommaire / Arrière-plan /

« La beauté sauvera le monde »

Écrit le mercredi 16 avril 2014 et mis à jour le dimanche 1er juin 2014

Hippolyte Terentiev au prince Mychkine, dans L’Idiot de Dostoïevski : « C’est vrai, prince, que vous avez dit, une fois : “C’est la beauté qui sauvera le monde ?” ».